TRAUMATROPES


“ Il y a plus de temps qui sépare Chauvet et Lascaux que Lascaux et nous ”
Le verre à moitié vide
Sans-titre
(pointe de lance / LBD)


2019
Tempera et peinture à l’huile sur bois


(Vues recto-verso depuis l’exposition LE FUTUR LEUR TOMBE DESSUS, Pantin)
©Photo : Laetitia Striffling et Myriam Santos


Comment comprendre l’irreprésentable, sans avoir recours aux outils habituels narratifs ou visuels, car par essence il y échappe ? Contrairement à l’anatomie humaine ou à la géographie de la terre, il n’y a pas d’image du temps. Fondamentalement interprétatifs, ses concepts n’ont été illustrés que par la mythologie, la religion ou comme dans le cas de Lucrèce dans son De Rerum Natura, la poésie.

De ces réfléxions sont nés ces thaumatropes* qui explorent le sentiment de vertige, que celui-ci naisse d’un futur inquiétant ou d’un passé insaisissable.








*du grec thauma, prodige et tropion, tourner - jouet optique qui exploite le phénomène de la persistance rétinienne.












© Laure Wauters